Présidence de L’UMP : la guerre est déclarée

Après le vide laissé par Nicolas Sarkozy, l’UMP a besoin d’élire un président, qui sera comme l’espèrent ses partisans le nouveau chef de file de l’opposition. Les défaites successives aux élections régionales, cantonales, sénatoriales, présidentielles et législatives poussent le parti majoritaire de l’opposition à revoir sa ligne politique et ses valeurs. Outre, NKM et Bruno Lemaire qui recherchent déjà les parrainages nécessaires à
leurs candidatures, les principaux favoris sont Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, et François Fillon, ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy et député UMP de la
2e circonscription de Paris. L’enjeu de ce poste d’envergure gelé depuis 2007 fait naître une véritable guerre entre les clans Copé et Fillon, sans que les deux protagonistes ne s’affrontent ouvertement pour l’instant.

 

Fillon ou Copé ?

L’un s’est officiellement déclaré candidat en juin, l’autre compte le faire fin août. François Fillon, favori des sondages, bénéficie de sa stature d’homme d’État voulant s’adresser à tous les Français, pendant que Copé se présente en chef de parti qui parle à ses sympathisants. François Fillon jouit déjà d’une équipe de campagne composée de Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez et Éric Ciotti. Jean-François Copé qui se félicite que l’UMP n’a pas explosé après le 6 mai grâce à sa direction a le soutient de l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, le sénateur Jean-Pierre Charon et Rachida Dati, déjà en conflit avec François Fillon lors de son parachutage à Paris.

 

Usage de réseaux

Le secrétaire général de l’UMP compte sur plusieurs ralliements grâce à ses solides réseaux dans les fédérations du parti, bien qu’il déclare : «Je l’ai dit sans ambiguïté à François Fillon : il est hors de question pour moi en tant que secrétaire général, si je devais devenir candidat, d’utiliser les moyens (de la direction de l’UMP) pour faire campagne. Il y aura les mêmes moyens pour tout le monde et on dissociera la fonction de secrétaire général des candidatures éventuelles ».  Pourtant selon certaines sources, un email de soutien à sa candidature a été envoyé le 23 juillet aux militants parisiens pour soutenir sa candidature. Les Fillonistes et les copéites se dénoncent mutuellement de cette pratique. 

—————————————————————————————————————— 

Calendrier du scrutin
Le programme pour l’élection à la présidence de l’UMP est maintenant connu. Ce scrutin est réservé aux adhérents à jour de cotisation au 30 juin 2012, soit 264 137 concernés. Pour être candidat, il faut présenter près de 8000 parrainages provenant de dix fédérations différentes. La date limite des candidatures est fixée au 18 septembre. La campagne officielle se déroulera du 5 octobre au 17 novembre et le congrès du parti aura lieu les 18 et 25 novembre, en cas de second tour.

—————————————————————————————————————— 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s