Françafrique : Le changement, ce n’est pas maintenant

François Hollande au sommet de la Francophonie
Source photo : la-croix.com

Le président François Hollande est rentré de sa tournée africaine, le 15 octobre dernier. Il s’est rendu au Sénégal et en RDC à l’occasion du 14e sommet de la Francophonie, qui s’est tenu à Kinshasa du 12 au 14 octobre dernier. Un rendez-vous important où les pays francophones définissent les grands axes de la langue commune.

Le périple africain de François Hollande ne s’est pas avéré être la révolution diplomatique tant attendue, entre la France et l’Afrique francophone. On pourrait même dire que son discours n’a pas été plus éloquent que celui de Nicolas Sarkozy. François Hollande a préféré évangéliser sur les principes de la démocratie et flatter le continent sur ses atouts écologiques et son potentiel économique, mais aussi le rôle premier de la France dans son développement, car « l’Afrique et la France partagent la même vision de l’avenir. »

Ce discours paternaliste, truffé de belles promesses a convenu à ses hôtes africains, froissés en 2007 par celui de Nicolas Sarkozy, beaucoup plus réaliste. En effet, « le discours de Dakar » collait plus à la réalité des rapports compliqués de la France à ses anciennes colonies. « Les Européens sont venus en Afrique en conquérants. Ils ont pris la terre de vos ancêtres. Ils ont banni les dieux, les langues, les croyances, les coutumes de vos pères. Ils ont dit à vos pères ce qu’ils devaient penser, ce qu’ils devaient croire, ce qu’ils devaient faire. Ils ont coupé vos pères de leur passé, ils leur ont arraché leur âme et leurs racines. Ils ont désenchanté l’Afrique. Ils ont eu tort « . (Nicolas Sarkozy, Dakar 2007)  

 

L’homme africain n’est pas assez rentré dans l’histoire 

Le discours de Nicolas Sarkozy est très décrié à l’époque par les médias et la gauche française pour avoir cité que le « drame de l’Afrique c’est que l’homme africain n’est pas assez rentré dans l’histoire ». Qui pourrait dire le contraire ? Car le vrai drame de l’Afrique, ce sont ses dirigeants. Nicolas Sarkozy, parle principalement aux élites africaines, qui ne prennent pas de décisions fortes pour développer le continent une bonne fois pour toutes. Rares sont les dirigeants africains francophones qui pensent au bien de leurs concitoyens. Parce qu’il est difficile de comprendre comment des pays comme Madagascar ou la RDC se retrouvent parmi les pays les plus pauvres au monde, alors qu’ils sont dotés de richesses naturelles inépuisables. Les choix politiques ne sont pas étrangers à tout ce déséquilibre.

En revanche, la Françafrique est toujours là, mais sous une forme différente. Les intérêts de la France sont bien gardés. Tant que les dirigeants africains francophones continuent d’accepter ce système économique imposé par la France au lendemain des indépendances, pour garder son emprise sur les richesses de ses anciennes colonies, l’émancipation économique de l’Afrique francophone ce n’est pas pour maintenant.

 

 __________________________________________________________________________

Les espoirs d’Afrique

Gaborone, Botswana – Photo : DR

Tout n’est quand même pas morose en Afrique. Nos confrères de Slate Afrique ont fait un classement des 10 pays les plus sûrs d’Afrique et des 10 économies montantes du continent. À l’exception du Congo-Brazzaville et du Maroc, les pays francophones sont les grands absents de ces classements.

10 pays les plus sûrs

1. Ile Maurice, 2. Botswana, 3. Mozambique, 4. Namibie, 5. Ghana, 6. Zambie, 7. Sierra Leone, 8. Lesotho, 9. Maroc, 10. Tanzanie.

10 meilleures économies

1. Ghana, 2. République du Congo, 3. Botswana, 4. Zimbabwe, 5. Nigeria, 6.  Zambie, 7.  Éthiopie, 8. Mozambique, 9. Tanzanie, 10. Malawi

___________________________________________________________________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s